Routine beauté anti-âge : zoom sur l’acide hyaluronique

Partager

Au fil des années, la peau perd de sa fermeté et de son élasticité. Les agressions extérieures contribuent notamment à l’accélération du phénomène naturel de vieillissement. Fréquemment employé en cosmétique, l’acide hyaluronique a la capacité de ralentir la vieillesse cutanée. Je vous propose de découvrir cet actif aux propriétés intéressantes.

L’acide hyaluronique : un actif aux multiples bienfaits

L’acide hyaluronique est un glycosaminoglycane. Il s’agit d’une molécule naturelle dérivée du sucre. Elle se retrouve ordinairement en très forte concentration dans toutes les couches de la peau. L’acide hyaluronique représente l’un des composants essentiels de la structure extracellulaire. Des protéines telles que l’élastine et le collagène sont également des éléments constituant cet actif. Comme le sérum à l’acide hyaluronique, elles apportent à la peau sa consistance et son aspect satiné.

L’acide hyaluronique est constamment produit par le corps. Il est renouvelé sans interruption, au fur et à mesure qu’il se dégrade. Cette production s’accélère avec les années qui se succèdent. Une fois passé le cap des 25 ans, on constate une baisse considérable de la quantité et de la qualité. La peau devient ainsi moins ferme, les ridules et les rides apparaissent.

Quelle est la provenance de l’acide hyaluronique employé en cosmétique ?

De nos jours, la biotechnologie permet d’obtenir facilement de l’acide hyaluronique. Elle se sert d’un procédé de fermentation bactérienne. La nouvelle particule ainsi obtenue est entièrement naturelle et garantie sans éléments chimiques. Quelques années auparavant, l’acide hyaluronique était essentiellement prélevé sur des animaux. Il s’agissait entre autres de la crête de coq, de la peau de requin ou encore de la substance luisante présente dans l’œil-de-bœuf.

beauté anti-âge acide hyaluronique

Comment associer l’acide hyaluronique à votre routine ?

L’acide hyaluronique forme un gel élastique en attirant et en retenant jusqu’à mille fois sa masse en eau. C’est cette propriété qui apporte aux jeunes peaux, leur élasticité et leur volume. Ainsi, pour lutter contre le vieillissement cutané, bon nombre de produits cosmétiques intègrent de l’acide hyaluronique à leurs compositions.

Vous en trouverez en compléments alimentaires, sous forme de gélules et dans les crèmes antirides. Lors d’une opération esthétique, l’acide hyaluronique peut également être injecté sous la peau. De même, il convient à toutes les peaux ainsi qu’à tous les âges. L’acide hyaluronique s’intègre donc très facilement dans votre routine beauté anti-âge, les effets sont visibles en quelques semaines. Les rides sont moins prononcées, les cernes sont comblés, le visage est repulpé et la peau est plus ferme, plus éclatante.

Quels risques présente l’usage de l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique peut être employé tout au long de l’année, matin et soir sans aucun effet secondaire. Il ne contient pas d’excès de graisse et n’obstrue pas les pores. De même, les produits à base de cet actif ne causent quasiment pas de réactions allergiques. Ces allergies peuvent cependant provenir des composants associés à l’acide hyaluronique pour réaliser les diverses formules. Optez alors pour des formules hypoallergéniques ne contenant pas de silicone et pas de parfums.

Pour finir, préférez les lotions, essences ou sérums aux crèmes qui peuvent dessécher votre peau dans un environnement trop sec. Je vous conseille également de privilégier les produits concentrés contenant de grosses molécules d’acide hyaluronique.

Articles recommandés