Comment se maquiller en limitant les risques d’allergie ?

Partager

Le maquillage fait partie intégrante de la routine quotidienne de nombreuses femmes. Il leur permet de mettre en valeur leur beauté et de sublimer leur apparence. Cependant, son utilisation expose certaines peaux à différentes réactions. Sont mis en cause les facteurs tels que la composition des produits, le type de peau et les agressions extérieures. Alors, pour vous maquiller en limitant les risques d’allergie, vous devez réduire ces facteurs.

Quelles sont les substances responsables des allergies dans le maquillage ?

Pour éviter les risques de réaction cutanée, vous devez porter une attention particulière à la composition des produits que vous utilisez ou souhaitez acquérir. Elle doit être respectueuse de la peau et donc dépourvue de toutes substances agressives. En effet, comme le montre cet article sur les risques d’allergies, le maquillage contenant des allergènes est responsable de la plupart des réactions cutanées. Il s’agit principalement des éléments tels que :

  • Le BHT ;
  • Le nickel ;
  • Les fragrances ;
  • Le parabène ;
  • Les agents conservateurs.

La présence de l’un de ceux-ci dans un cosmétique peut déclencher les symptômes comme l’apparition de cloques, de bosses, de brûlures, de boutons ou encore de gonflements. Notez par ailleurs que d’autres facteurs peuvent également favoriser l’apparition des réactions allergiques. Une peau fragilisée par les agressions extérieures comme la pollution et le soleil est par exemple plus prédisposée à hypersensibilité.

maquillage hypoallergénique

Limiter les risques d’allergie : quel maquillage choisir ?

Le choix du maquillage représente une étape importante pour protéger votre peau des risques d’intolérance. Il convient donc de toujours lire les étiquettes de vos produits de make-up avant tout achat. Vous devez éviter ceux qui contiennent un ou plusieurs allergènes.

D’un autre côté, privilégiez le maquillage portant les mentions « bio » et « formulé pour les peaux sensibles ». Tout comme ceux testés sous contrôle dermatologique, ils sont meilleurs pour votre peau et limitent les intolérances. En revanche, certains de ces produits contiennent des traces d’allergènes. C’est pourquoi vous devez toujours vérifier la composition des artifices de beauté que vous achetez sur le marché, même s’ils sont bio. De même, limitez l’utilisation de rouges à lèvres ou fards à paupières trop concentrés en pigments. Les crayons secs sont également à éviter. Que ces derniers soient à lèvre ou à yeux, ils peuvent agresser les peaux sèches. Délaissez par ailleurs le maquillage bas de gamme qui est en effet plus susceptible de contenir des substances nocives ou agressives pour votre peau. Misez plutôt sur des produits tels que l’ombre à paupières en crayon, les crayons à lèvres gras et privilégiez les produits de maquillage moins vifs de couleur. D’autres pratiques peuvent également vous épargner des risques d’allergie. Il s’agit entre autres du respect strict des dates de péremption. Veillez également à ranger vos produits dans un environnement frais et sec.

Maquillage : que faire pour préserver la peau des allergies ?

Puisque certaines peaux sont plus prédisposées aux allergies, il est recommandé de tester vos produits avant de les appliquer sur tout le visage. Pour ce faire, passez-les au niveau du pli du coude et pliez ce dernier. 15 minutes plus tard, dépliez et attendez 15 autres minutes pour observer la zone. Répétez l’exercice sur 5 jours et si rien n’est à signaler, vous pourrez utiliser votre maquillage sur tout le visage.

Par ailleurs, les autres cosmétiques que vous utilisez peuvent abîmer votre peau. Alors, choisissez des laits hydratants et démaquillants hypoallergéniques. En outre, les vernis à ongles peuvent également causer des allergies. C’est pourquoi il est recommandé d’éviter le contact répété entre les yeux et les doigts. Ce sont là les gestes à réaliser pour vous maquiller en limitant les risques d’allergie.

Articles recommandés