Culotte de cheval : comment s’en débarrasser ?

Partager

Le monde d’aujourd’hui valorise la beauté féminine sans aucun défaut. Au fil du temps, les femmes sont devenues plus perfectionnistes et soucieuses de leur apparence. Elles ne s’inquiètent pas uniquement de leur style vestimentaire, l’aspect de leur corps les inquiète en permanence. Certaines ont donc du mal à accepter les rondeurs à certains endroits, comme le ventre, les fesses, les hanches et les cuisses. Si parfois une bonne alimentation et un peu de sport suffisent à tonifier une silhouette, certaines graisses sont plus tenaces. C’est le cas de ce qu’on appelle « la culotte de cheval ». Difficile à déloger, cet amas graisseux a bien du mal à partir, même après plusieurs efforts physiques. Il existe toutefois des techniques adaptées pour s’en débarrasser.

Opter pour la cryolipolyse au niveau de la culotte de cheval

Les causes de la formation de la culotte de cheval sont nombreuses. Elle peut être due à une hygiène de vie instable sur le plan nutritionnel et sportif. Elle peut cependant aussi être d’origine hormonale. Dans un cas comme dans l’autre, cet amas graisseux sous-cutané s’avère bien tenace. Généralement localisée à la base des fesses, sur la face extérieure des cuisses et parfois sur les hanches, la culotte de cheval a tendance à changer toute la morphologie du corps de la femme. A noter qu’une femme ne souffrant d’aucun excès de poids peut tout de même présenter cet amas graisseux par endroits. Ce problème apparait souvent durant la puberté, pendant ou après une grossesse, ainsi qu’à la ménopause.

L’une des techniques permettant de réduire drastiquement l’amas graisseux localisé et ainsi de perdre sa culotte de cheval est la cryolipolyse réalisée en cabinet spécialisé. Ce procédé repose sur un traitement par choc thermique. Il permet d’amincir rapidement certaines zones disgracieuses par un froid contrôlé. Les températures utilisées varient de 5°C à -10°C selon la graisse à traiter. D’une manière générale, la cryolipolyse s’attaque directement aux adipocytes. Le processus vise à éliminer les cellules par phénomène d’apoptose. Celles-ci disparaîtront ensuite de manière progressive après une séance dans un cabinet spécialisé en cryolipolyse.

cryolipolyse culotte de cheval amas graisseux

Il est primordial de noter que cette méthode à base de cryothérapie présente certaines contre-indications. Elle n’est par exemple pas adaptée aux personnes souffrant de surpoids ou d’obésité. En effet, elle ne traite que des graisses sous-cutanées comme la culotte de cheval, mais la graisse viscérale plus profonde et plus importante ne peut être traitée par le froid contrôlé. Seule la graisse aspirable peut bénéficier d’un traitement par choc thermique.

Une alimentation équilibrée pour éviter la culotte de cheval

La présence de graisse localisée sur certaines zones du corps peut être le signe que votre alimentation n’est pas assez équilibrée. Il ne s’agit pas uniquement de manger bio ou encore cinq fruits et légumes par jour. Le bon équilibre consiste à apporter à l’organisme tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner de manière optimale.

De ce fait, l’une des manières de se débarrasser de sa culotte de cheval est de manger sainement. Votre ration alimentaire doit toutefois correspondre à votre train de vie. Plus vous êtes actif, plus votre apport en protéines doit être élevé. Voici quelques conseils en matière de rééquilibrage alimentaire :

  • Privilégier la bonne graisse : la graisse est essentielle pour le fonctionnement de l’organisme. Il faut toutefois privilégier les graisses riches en Oméga 3. Remplacez par exemple l’huile de soja ou l’huile de tournesol par l’huile de colza, l’huile de lin ou l’huile de noix. Vous n’oublierez pas l’Oméga 9 contenu dans l’huile d’olive pour vos cuissons.
  • Surveiller les apports en sucre et en sel : l’idée n’est pas de les interdire complètement. Une brusque absence de sucre peut causer des effets notoires sur le corps. Les doses doivent être équilibrées en fonction des dépenses énergétiques. Les sucres rapides favorisent toutefois une importante rétention d’eau et donc la formation de tissu adipeux. Les boissons gazeuses et les produits chimiques riches en sucre ajouté sont donc à proscrire. Quant au sel, un apport quotidien est important, sans toutefois en abuser.
  • Varier les fruits et les légumes : plus c’est vert, mieux c’est ! Le but ici est de trouver le bon rythme de consommation de fruits et légumes selon les conseils d’un nutritionniste. Les légumes riches en fibres sont par exemple recommandés pour faciliter la digestion et réguler le niveau de cholestérol. Les choux, les petits pois, les épinards sont également à privilégier.
  • Consommer de la viande maigre et du poisson gras : pour équilibrer les apports caloriques et bénéficier d’un apport en protéines suffisant, les viandes maigres et poissons gras sont également recommandés.

Avant de suivre un rééquilibrage alimentaire, il est toujours recommandé de demander l’avis de son médecin traitant. Des professionnels de la santé peuvent vous orienter vers des nutritionnistes certifiés pour vous conseiller sur des repas-types sains, variés et équilibrés.

Les exercices physiques efficaces pour perdre sa culotte de cheval

Effectuer une séance de cryolipolyse et mettre en place un rééquilibrage alimentaire représente un effort conséquent, mais il faut aussi pouvoir garder un corps tonifié. Pour ce faire, la solution la plus efficace pour maintenir son corps ferme et éviter les amas graisseux reste d’effectuer des séances en salle de sport ou à domicile. L’exercice physique est un incontournable.

Il faut en moyenne 30 minutes de sport par jour pour brûler la graisse au niveau des cuisses, des hanches et des fesses. C’est généralement à ces endroits que s’installe la culotte de cheval. Voici quelques exercices basiques qui ont fait leurs preuves :

  • Le gainage: un exercice complet qui se pratique en diverses positions. Il sert à fortifier le plancher abdominal et à travailler plusieurs muscles au niveau de l’abdomen, mais aussi des fessiers et des cuisses. Optez pour un gainage oblique pour se débarrasser rapidement de sa culotte de cheval.
  • Les fentes: elles sont adaptées pour faire disparaître les amas graisseux sur les cuisses et les jambes. Si votre objectif est de travailler la partie inférieure de votre corps, préférez la fente « avant », véritable exercice complet.
  • Les squats: ventre, hanches, cuisses, fessier… beaucoup de personnes aiment les squats parce qu’ils travaillent toutes ces zones à la fois. Si la culotte de cheval est localisée à l’un de ces endroits de votre corps, cet exercice vous conviendra parfaitement.

L’amas graisseux disgracieux que représente la culotte de cheval ne part pas de façon miraculeuse, mais la mise en place de quelques bonnes habitudes sur le plan alimentaire et sportif aide considérablement à la diminuer.

Articles recommandés