Fichage abusif et FICP : peut-on emprunter même quand on est interdit bancaire ?

Récemment, la CNIL a rappelé à l’ordre plusieurs banques pour le fichage abusif de certains clients à la Banque de France dans les fichiers des interdits bancaires et sur le maintien de leur nom, même après régularisation de l’incident, par simple négligence. Malheureusement, si vous êtes confronté à ce problème, il n’y a pas grand-chose que vous puissiez faire. Alors, un tel fichage est-il vraiment handicapant ?

Faire un emprunt FICP

La Banque de France dispose de trois fichiers différents et toutes les personnes qui se trouvent sur l’un d’entre eux sont déclarées interdits bancaires. Il y a le Fichier central des chèques (FCC), le Fichier national des chèques irréguliers (FNCI) et le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP). Être inscrit sur le dernier rend alors difficile d’obtenir un prêt puisque les banques y ont accès.

 

Le problème, c’est que si une banque fait du zèle, vous pouvez vous retrouver inscrit sur ce fichier parce que vous avez eu du retard dans deux mensualités consécutives à cause d’événements dépassant largement votre volonté. Heureusement, il existe un type de prêt pour ficp spécifique qui permet aux interdits bancaires d’emprunter un peu d’argent quand ils en ont besoin pour réaliser leurs projets.

Comment changer de banque en étant interdit bancaire ?

Si votre banque vous a inscrit sur le fichier des interdits bancaires à la Banque de France et que vous estimez cette procédure abusive, vous pouvez faire une réclamation après avoir régularisé le plus vite possible votre procédure. Malheureusement, il arrive que les banques ne veuillent rien entendre et votre nom y figurera alors pendant cinq ans.

 

Dans ce cas, beaucoup de consommateurs décident de quitter leur banque pour protester. Or, en étant interdit bancaire, il arrive que d’autres banques refusent de vous ouvrir un compte en banque. Vous devez donc contacter la Banque de France pour qu’elle choisisse une banque et qu’elle y fasse valoir votre droit au compte en banque. Sachez tout de même que les nouveaux clients interdits bancaires sont souvent limités dans leurs options et surveillés de près.

Pour combien de temps est-on interdit bancaire ?

Être sous le coup d’une interdiction bancaire est donc une situation pénible et handicapante. Heureusement, ce n’est jamais une situation définitive. Normalement, si vous régularisez votre situation rapidement, vous pouvez demander à votre banque d’annuler votre fichage. Malheureusement, la CNIL a récemment révélé que beaucoup de banques négligentes ne retiraient pas systématiquement les noms de leurs clients.

 

La procédure est alors un long parcours du combattant qu’il n’est même pas toujours nécessaire d’entreprendre. Effectivement, le nom d’un particulier est systématiquement retiré des fichiers de la Banque de France après 5 ans. Dans certains cas, il vaut donc mieux simplement attendre que la situation se régularise d’elle-même.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *