Accueil Actualité L’escargot : son utilité dans le jardin

L’escargot : son utilité dans le jardin

par Desfois Michel
0 commentaire
Partager

Pendant les saisons chaudes et humides, ces petits gastéropodes s’éveillent de leur hibernation et viennent peupler nos jardins.

Parmi les 400 espèces recensées en France, ce sont souvent les Cepea hortensis qui s’invitent dans nos parcelles.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les escargots tiennent un rôle important dans le maintien de nos jardins. Il est toutefois nécessaire de réguler leur population, car ils ont un vrai faible pour nos plantations.

Qu’est-ce qui attirent les escargots dans les jardins?

Les escargots sont des mollusques adeptes des atmosphères humides et de la végétation. En effet, ils sortent de leur coquille seulement après la pluie et pendant le printemps. Ils ont besoin d’une atmosphère humide (plus de 60 %) pour bien se sentir dans leur peau.

À part cela, les escargots se nourrissent généralement de matières végétales en décomposition, de plantes vivantes, mais aussi des œufs larves et des œufs de verre de terre. Étant donné que le jardin est l’endroit qui leur fournit à la fois de l’humidité et de la nourriture, il est normal qu’ils viennent y habiter. Bref, un jardin représente un véritable «paradis» pour ces escargots.

Les escargots sont des locataires utiles dans la conservation des jardins

Mis à part l’utilisation des divers articles de jardinage, il est à porter à votre connaissance que les escargots jouent des rôles importants dans le maintien des jardins. D’abord, les escargots maintiennent l’équilibre de la biodiversité du milieu. Nous avons vu précédemment qu’ils se nourrissent des œufs de larves et de verres de terre. Cette action, par exemple, évite l’invasion de ces derniers.

En outre, la présence de ces mollusques dans vos parcelles montre que votre jardin est en parfait état. C’est-à-dire, votre jardin possède une bonne humidité et un sol riche en humus. Il devient donc très fertile. Ainsi, si vous ne remarquez aucun signe de vie de ces petits mollusques dans votre jardin, c’est qu’il y a sûrement un problème.

Enfin, les escargots peuvent aider pour connaître l’état du sol que vous cultivez. En fait, les composés du sol où ils passent restent collés à leurs tissus. Ces derniers sont ensuite recueillis et étudiés par les scientifiques. Cela permet par exemple de connaître la nature ou encore de détecter (au cas où) une pollution chimique du sol.

Les problèmes issus d’une population massive d’escargots dans un jardin

Les escargots se multiplient très rapidement

Il est important de savoir que les escargots sont hermaphrodites. C’est-à-dire, un escargot possède à la fois les organes reproducteurs mâle et femelle. Ils ont tout de même besoin d’un partenaire pour se reproduire. Conséquemment, ils se multiplient très vite et peuvent envahir rapidement tout un jardin.

Trop d’escargots nuit à la beauté du jardin

En atteignant un grand nombre de population, les escargots deviennent un vrai fléau pour nos plantations. En effet, ils ont tendance à s’attaquer aux fruits et aux légumes (salades, tomates, …), laissant derrière eux de nombreux dégâts, qui sont notamment:

  • Destruction des plantations: cela se manifeste surtout par les traces de morsures (les petits trous dans les feuilles et dans les fruits)
  • Maladies des plantes: à part les morsures, ils laissent également des traces luisantes de bave (leurs mucus) qui sont de vrais vecteurs de maladies des plantes.

Il est donc nécessaire de prendre des mesures contre l’invasion des escargots sans pour autant les éliminer complètement.

Quelques astuces pour gérer sa population d’escargots de jardin !

Il existe de nombreuses façons de contrôler la population d’escargots de jardin. Si le but n’est pas de les éradiquer, il est préférable d’utiliser «les méthodes maisons » qui sont moins agressives et moins chères que d’avoir recours aux produits chimiques. Vous pouvez par exemple:

  • Déposer du sel autour des zones à protéger: étant donné que les escargots sont comme les limaces, ils fondent au contact du sel.
  • Utiliser du marc de café, de l’oignon, de l’ail, des cendres de bois pour les éloigner.
  • Les ramasser tout simplement: cherchez attentivement dans tout ce qui pourrait leur servir d’abri (sous les demi-pamplemousses, sous une tuile, dans les herbes…)
  • Laisser venir les autres prédateurs d’escargots: ils feront gratuitement le travail à votre place. On parle ici des autres animaux comme les hérissons, les rongeurs, les poules, les crapauds qui se nourrissent tous de ces derniers.

 

Vous aimerez aussi