Accueil Vie pratique Augmentation mammaire questions et réponses 2022

Augmentation mammaire questions et réponses 2022

par Nelly Bourget
0 commentaire
Partager

L’augmentation mammaire fait indéniablement partie des opérations de chirurgie esthétique parmi les plus connues !

Augmentation mammaire : traitement et indications

Résolvez tous vos doutes sur la chirurgie d’augmentation mammaire ou mastopexie.

L’augmentation mammaire est actuellement la chirurgie la plus demandée dans notre pays. La bonne patiente pour une augmentation mammaire est une patiente qui, après une grossesse, un allaitement ou une perte de poids importante, a perdu du volume dans les seins, le tissu mammaire a perdu du volume et souhaite retrouver sa taille et sa forme. De même, les patientes qui veulent plus de volume dans leurs seins. Obtenir des seins naturels, féminins, beaux et fermes est l’objectif de cette intervention, qui doit être individualisée pour chaque femme. La forme et la taille des seins avant l’intervention d’augmentation mammaire, ainsi que les souhaits de la patiente, sont essentiels pour décider du type de chirurgie et d’implant le plus approprié pour chaque patiente. L’augmentation mammaire convient à toute femme majeure en bonne santé qui souhaite une augmentation mammaire pour améliorer sa silhouette et donc sa confiance en elle.

 

L’augmentation mammaire étape par étape

 

Étape 1 : Rencontre avec le chirurgien et tests préopératoires

 

Avant de procéder à une augmentation mammaire, une rencontre avec le chirurgien plasticien est nécessaire pour déterminer quel type de chirurgie est le plus approprié pour la patiente. À tout moment, votre chirurgien vous expliquera le processus et répondra à toutes vos questions. En outre, une série de tests sera effectuée avant l’opération pour déterminer si le patient est en bonne santé.

 

Deuxième étape : l’incision

 

Une fois le patient anesthésié, c’est le moment de l’incision. Le chirurgien plastique pratiquera l’incision dans la zone qui, selon lui, donnera le meilleur résultat et où la cicatrice sera la moins visible. Au préalable, le chirurgien aura expliqué au patient quel type d’approche sera utilisé : périaréolaire, sous-mammaire ou axillaire. Cette décision est prise en tenant compte des préférences et des caractéristiques anatomiques de la patiente.

 

Troisième étape : l’implant

 

Une fois l’incision pratiquée, il est temps de choisir l’implant. Bien que le chirurgien plasticien ait déjà expliqué au patient la taille et le type de prothèse à utiliser, il n’est pas possible, avant d’en arriver là, de savoir exactement quelle prothèse est la plus adaptée à chaque cas. L’élasticité de la peau, l’espace existant et les caractéristiques anatomiques du patient jouent un rôle essentiel dans la détermination de la prothèse la plus adaptée. La grande expérience de nos chirurgiens leur permet de savoir immédiatement laquelle est la plus appropriée. De même, une taille supérieure et une taille inférieure à la taille établie en consultation sont toujours emmenées au bloc opératoire.

 

Quatrième étape : l’adaptation de la prothèse

 

Une fois que la taille de la prothèse a été choisie, il est temps de l’insérer. Le chirurgien aura la possibilité d’insérer la prothèse par voie sous-glandulaire, sous-fasciale ou sous-musculaire, en fonction des glandes mammaires et du mode de vie de la patiente.

 

Cinquième étape : le rétablissement

Le chirurgien ferme les incisions et place un bandage compressif sur les seins. Lorsque tout est prêt, la patiente sera réveillée et restera à l’hôpital pendant quelques heures jusqu’à sa sortie.

Post opératoire après l’augmentation mammaire

  • Les 48 premières heures : la femme peut ressentir un inconfort et une sensation de tiraillement.
  • Deux jours après l’opération d’augmentation mammaire, le bandage de compression est retiré et remplacé par un soutien-gorge de sport sans armature.
  • Première semaine : au troisième ou quatrième jour, vous pouvez mener une vie pratiquement normale, avec des limitations des mouvements du bras.
  • Les points de suture sont retirés au bout de 7 jours.
  • Premier mois : après les quatre premières semaines, vous pouvez commencer progressivement à faire de l’exercice. L’aspect rosé de la cicatrice commence à s’améliorer et la sensibilité de la peau redevient normale.
Sites internet à découvrir découverts par notre rédaction
  1. https://www.riccardomarsili.fr/chirurgie-esthetique/chirurgie-mammaire/augmentation-mammaire-dual-plan
  2. https://www.entourage.ch/fr/technologies/chirurgie-esthetique/augmentation-mammaire/

Vous aimerez aussi