Réduire la cellulite par le froid avec la cryolipolyse ?

Encore peu connu par les Français, la cryolipolyse est une technique permettant de réduire la cellulite par le froid. Elle ne nécessite aucune anesthésie, ni piqure, ni intervention chirurgical. Ce procédé semble indolore et rapide. Elle consiste à traiter par le froid les bourrelets.

La cryolipolyse offre un résultat immédiat et permet de redessiner sa silhouette sans souffrir. La zone à traiter est aspirée par une sorte de ventouse, baptisée applicateur. La cryogénisation des tissus graisseux garantit leur élimination. Sur le web, vous pourrez facilement trouver des experts spécialisés dans ce domaine. De plus, vous pourrez savoir combien coute une seance de cryolipolyse.

Destruction de la cellulite par le froid

Comme expliqué au tout début, ce traitement ne demande aucune opération chirurgicale. Une séance de 45 minutes suffit pour détruire les graisses. Après l’application du froid, il faudra compter environ trois mois pour éliminer les cellules adipeuses mortes.

Une telle intervention requiert par ailleurs des équipements et des produits bien spécifiques pour éviter les brûlures de la peau. Ainsi, il est vivement conseillé de se tourner vers des professionnels compétents pour réaliser ce traitement. Pour une cryolipolyse efficace, il faut prendre en compte l’épaisseur de l’amas graisseux. Ce paramètre permettra ensuite de déterminer la température à appliquer et la durée du traitement.

Quelles sont les personnes concernées par ce traitement ?

La cryolipolyse est destinée aux personnes qui ont des excès de poids, souhaitant se débarrasser d’amas graisseux sur le dos, les poignets d’amour, l’intérieur des cuisses ou le ventre… D’autre part, on peut également la pratiquer pour traiter le pli sous-fessier, la petite culotte de cheval d’une femme ou le pli du soutien-gorge.

Notez par ailleurs que cette méthode est déconseillée aux femmes enceintes. Sachez en plus qu’elle ne fonctionne pas sur la cellulite douloureuse. Elle est exclusivement adaptée aux excès de gras.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *