Accueil > Livres > Actualites > "Cinquante nuances de Grey" de E.L James : sulfureux
Publié le jeudi 07 février 2013 à 00:20

"Cinquante nuances de Grey" de E.L James : sulfureux

Lorsque Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime chef d'entreprise Christian Grey, elle est à la fois séduite et profondément intimidée. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l'oublier -jusqu'à ce qu'il débarque dans le magasin où elle travaille à mi-temps et lui propose un rendez-vous.
Naïve et innocente, Ana est troublée de constater qu'elle est follement attirée par cet homme. Quand il lui suggère de garder ses distances, elle ne l'en désire que davantage.
Mais Grey est tourmenté par ses démons intérieurs et le besoin de tout contrôler. Lorsqu'ils entament une liaison passionnée, Ana découvre son pouvoir érotique, ainsi que la part obscure que Grey tient à dissimuler....

Critique

Alors que sort le dernier tome de la trilogie de E.L James, PTiTBloG a décidé de se plonger dans ce livre qui fait polémique depuis sa sortie.

Parce qu'il n'y a pas de meilleur moyen de juger que de se faire une idée par soi-même, n'est-ce pas ?

L'histoire est quelque peu banale :

Anastasia est étudiante. Elle manque de confiance en elle, voir même elle est carrément godiche... Elle ne sait pas se mettre en valeur, et ne pense qu'à ses examens qui signeront la fin de ses études.
Christian Grey a moins de 30 ans. Il est grand, beau, classe, intelligent. C'est un self-made-man déjà richissime pour son jeune âge.
Lorsqu'ils se croisent par le plus grand des hasards, l'une joue les boulets, l'autre trouve ça plutôt drôle, voir charmant.
Inévitablement, ils finiront par se revoir. Inévitablement, ils tomberont amoureux. Inévitablement, cela sera compliqué.

Honnêtement, vu sous cet angle, on se croirait dans un bon vieux roman à l'eau de rose des familles.

Alors, d'où vient le scandale ??????

Et bien, Monsieur Grey a des appétits sexuels à tendance sado-maso. Il ne sait pas y résister et décide d'y initier Anastasia.

Et d'après la rumeur, dans ce livre, les scènes érotiques, voir pornographiques, se multiplient et sont toutes plus choquantes les unes que les autres.

Euh, comment vous dire ?????

Il faut quand même attendre la page 160 pour qu'ils entrent en contact physique.... Et là où ce livre est qualifié de pronographique, je n'ai rien vu d'autre que quelques scènes (5 ou 6, il me semble) guère plus osées que ce que l'on pourrait voir dans un téléfilm à 20h30.

Alors, sulfureux ? Vulgaire ? Pornographique ?

Franchement pas.... Je pense qu'il y a surtout une très bonne équipe de communication qui a su faire monter la mayonnaise.

Cela dit, je l'ai lu, et j'ose l'avouer, je lirais la suite... parce que, même si ce n'est pas de la haute littérature, j'ai quand même envie de savoir comment ça va finir entre ces deux-là.

Et pour vous, petits curieux, qui n'avaient pas osé ou voulu le lire, juste l'ambiance musicale de l'une des scènes les plus érotiques du livre (et non, je ne vous en dirais pas plus, à vous d'imaginer...)

 

Cécile BONTONNOU
Cet article a été lu à 1464 reprises.

Réagir à l'article :